Cours de la vie

Prise de son, conception et réalisation sonore, conférencier, essayiste et professeur des universités, programmateur chez Tënk (plage Écoute), Chevalier des Palmes Académiques (2013) Grand prix du disque Académie Charles Cros 2006 (Mr Satie, Ed Didier Jeunesse)
Né le 8 juillet 1950 à Versailles dans une famille modeste (père cheminot, mère à la maison) et second d’une fratrie de deux garçons.

DIPLÔMES :

B.T. Bactériologie 1970 ( Ecole Nationale de Chimie, Physique, Biologie de Paris )

Faculté des sciences de Caen 6 mois (CBBG)

Licence cinéma (G. Fihman, C. Eizykman), théâtre (A.Weinstein), philosophie (G. Deleuze, J.F. Lyotard) passage en musicologie (É. Andréani) Université Paris 8 Vincennes, 1974.

Maitrise théâtre « Musique, implications théâtrales », Université Paris 8

D.E.A. d’études théâtrales  » Le théâtre musical de Mauricio Kagel » A.Weinstein, , Université Paris 8 Vincennes. 1997

HDR Études Théâtrales Université Paris 3 (Habilitation à diriger des recherches).

CONCEPTION SONORE :

Au cinéma, sur 108 films il a collaboré à l’enregistrement du direct, de la musique ou de la voix off notamment des films de :

Chantal Akerman (Toute une nuit, Les années 80, Histoires d’Amérique),
Gabriel Auer (Bienvenue en Uruguay, Vacances Royales),
Xavier Beauvois (N’oublie pas que tu vas mourrir),
Denis Berry (Sang et poussière),
Bigot de Nesles (Trompe la mort),
Robert Bober (L’ombre portée, En remontant la rue Vilin, L’aventure impressionniste, Vers le nouveau),
Jérôme Boivin (Café plongeoir, Confession d’un barjo),
Camille Brottes (La retrospective),
François Caillat (Bataville, Une jeunesse amoureuse),
Jean Michel Carré (L’enfant prisonnier, Votre enfant m’intéresse, Tazieff),
Yves Caumon (Cache Cache),
Henri Colomer (Salvador Espriu),
Richard Coppans (Racines),
Arnaud de Mezamat (Les ensortilèges de James Ensor, Espère de même pour toi » / « une brève histoire du XXe siècle),
Robert Doisneau ( Les visiteurs du square, CM),
Patrice Dubosc (Chère grand-mère),
Nicole Dufour (Transit),
Jean Pierre Duret (Puisque nous sommes nés)
François Favrat (Le rôle de sa vie),
Roberto Filaferros (La colombe de Tchétchénie),
Gaudissart/Romero (Balzac, Robert faim et vanité),

Philippe Garrel (La naissance de l’amour, Un cœur fantôme, Le vent de la nuit, Sauvage innocence, Les amants réguliers, La frontière de l’aube, Un été brûlant.) 1993 à 2010 Denis Gheerbrant, (Printemps de square) 1980,
Frederic Goldbronn (Georges Courtois, visages d’un réfractaire ) 1996, Alain Guesnier (Électra)
Olivier Guiton (140000 Chinois pour la Grande Guerre, la dernière image de Pierre Loti, Nikos Kavvadias) 1996, 1997,
Henri Heidsieck (La montagne du loup, 85° sud),
Agnès Jaoui (Comme une image),
François Jenny (Un petit vélo dans la tête) 1993
Jean-Pierre Kalfon & Ode Bitton (Le coup du singe 1979)
Andréa Kirsch (William Christie: Médée, Fairy Queen, Athys),

Robert Kramer (Notre nazi, Route One USA, Cité de la Plaine),

Jeanne Labrune (De larme et de sang),
Jean François Laguionie (Les mémoires de la mer, l’ile fantôme),
Yann Lemasson (Heli Gonka) ,
Serge Leperon (J’ai vu tuer Ben Barka),
Didier Martini (Erythrée, A demain),
Guy Mauchamp (Quand elle chante, Foster),

Ariane Mnouchkine ( L’Indiade, La nuit miraculeuse),
Pamart Michel (L’embaras du choix)
Rithy Panh (Que la barque se brise…),
François Roman (Le boureau pleure),
Patrick Santini (Les noces de la caméra et du maître du monde, 1978)
Heinz Schwerfel (Tanguera),
Coline Serreau (La belle verte, La crise),
Tariq Teguia (Inland)
Paul Vecchiali (Les jurés de l’ombre),
Frédéric Vitali (Les assassins), Claudia Von Alemann (Le voyage à Lyon)

A la télévision, avec Pierre Dumayet et Robert Bober ( lire et relire ARTE )
“Peter Handke”, “Georges-Arthur Goldschmidt”, «Georges Perec»,“Gustave Flaubert”,“Marguerite Duras” (1992), “Pierre Alechinsky, l’œil du peintre” (1997) et “Correspondance avec Vincent Van Gogh” avec Robert Bober

Pour la musique, il a réalisé la production et la prise de son de plus de deux cent cinquante disques ( musique contemporaine, classique, chansons, éthnique, jazz et musiques expérimentales).
Il a coproduit la revue sonore ATTA (2 K7): + 2 N° spéciaux
– Jean-Luc Parant
-“Molly Bloom” par Garance enregistré au Lucernaire Forum BNF salle P, cote SM008808

Il a collaboré régulièrement avec les scénographes Philippe Noir et Christine Devichet de l’agence Itinérence pour concevoir et réaliser des espaces sonores muséographiques :
Les Imaginaires du Mont St Michel ; le Mémorial des guerres de Vendée (Les Lucs) ; Le Musée – Mémorial de Cherbourg ; Les Imaginaires du Château d’Azay le Rideau ; Le musée du textile de Weserling ; Les Tresses de la Mer au Musée de la Marine ; Les Nuits Lumière de la ville de Bourges ; Les imaginaires de Loire au Château de Montsoreau ; les scénographies de l’Abbaye de Montivilliers, du Château d’Issoudun, du Château de Falaise, Centre Touristique Régional de Cognac .

Danse : Il a conçu et réalisé le son pour des spectacles de :
Catherine Atlani, Yano, Lolita Ballet, la Compagnie Beau-Geste, Caroline Gautier, Dominique Petit, Santiago Sempere, François Veret, Lila Green, Surfaces Sensibles, Mathilde Monnier, la Compagnie Camargo, Stéphanie Aubin, Andy Degroat, Christine Bastin.

Arts plastiques : Conception sonore pour les deux grands évènements nationaux : 200 ème anniversaire de la révolution française et Aux portes de l’an 2000 mis en scène par Patrick Bouchain

“Valmy” 1792-1989 avec le groupe Les Trois Huit et Daniel Buren

« Grande roue Jacques Simon » et « Grande roue Cecile Proust » Champs Elysées Manifestation du 1er janvier 2000 ;

T h é â t r e :

Développe une démarche personnelle d’écriture du sonore depuis 1977.
Il collabore avec de très nombreux metteurs en scène pour qui il a créé plus de 180 réalisations sonores, ce sont notamment :
Adel Akim, Josiane Balasko, Maurice Benichou, Didier Bezace, Elisabeth Chailloux, Christian Colin, Jean Dautremay, Michel Deutsch, Marguerite Duras, Daniel Emilfork, Jean-Paul Farré, Laurence Février, Patrice Finet, Samy Frey, Garance, Robert Gironès, Pierre-Etienne Heymann, Mireille Laroche, Frédéric Leidgens, Stephanie Loïk, Sophie Loucachevsky, René Loyon, Muriel Mayette, Jacques Nichet, Denise Peron, Dominique Quehec, Aurélien Recoing, Anne Torrès, Charles Tordjman, Romain Weingarten…
Il a travaillé régulièrement de 1976 à 2012 avec Alain Françon pour : Chicago Crime & krach, La Double inconstance, Le Long voyage vers la nuit, Le Pelican, Noises, Mes Souvenirs, Je Songe au vieux soleil, Les Voisins, Chambres, Hedda Gabler, Une Lune pour les déshérités, Palais Mascotte, Tir et Lir, Mobie Dick, La Dame de chez Maxim, Britanicus, Pièces De guerre, Celle-Là, La Mouette, Edouard II, Le Long voyage du jour à la nuit, La Cerisaie, Café, Hôtel du libre échange, La Cerisaie (Comédie Française puis nouvelle m.e.s Colline 09) Les Trois Sœurs (Comédie Française), Feu la mère de Madame, Mais n’te promène donc pas toute nue, Léonie est en avance ou le Mal joli, On purge bébé, Trilogie de la Villégiature (Comédie Française), Oncle Vania, Solness le constructeur.

Constructeur sonore

Écrit et met en scène une comédie radiophonique pour bande magnétique et musicien-acteur : Radioscoop Commande de Radio France 1985 et Musica 85 ; créé une pièce acousmatique « Pour William B. » (Th. du Tintamare, France Inter) et « Quelques paysages accompagnés« (Th Ouvert, Paris).
Cinq paysages pour France Culture 98.

Disques

Il (dé)compose et interprète également des pièces sonores en duo avec le saxophoniste anglais Lol Coxhill parues sous le titre d’album « 10 : 2  » (1984), puis des solos pour les disques « Godard, ça vous chante  » et « Alternate cake » chez Nato.

Professeur

il fut 23 ans responsable du département du son à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (rue Blanche puis ENSATT Lyon) qu’il fonda en 1993 ;
il a fondé également la Base-son son de l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts à Paris (ENSBA) où il enseigna 10 ans (1994 – 2004),
il enseigne ou enseigna plus sporadiquement dans diverses Écoles d’art (Annecy, Poitiers, Orléans, Le Mans, Dijon, Angoulème) à l’Université Lyon II, à l’Institut Supérieur des Techniques du Spectacle d’Avignon (I.S.T.S.) à l’ENSAD (Arts décoratifs, Paris) il a enseigné ou enseigne au Master Hypermédia (Paris) à la Fémis, à l’INA et à Sciences Po et dans divers lieux de formation professionnelle dont les Ateliers Varan et le Festival International des Scénaristes.